Châtel à Vélo : Souplesse - Convivialité - Respect - Plaisir

Après

Publié dans cyclisme  http://galibier.uniterre.com/cyclisme/

 

Après l'effort :

Bien s’hydrater. Il faut 3 g d’eau pour fixer 1g de glycogène.
50% de la récup. en glycogène se fait durant les 3 premières heures.

Il ne faut pas s’alimenter trop vite en glucides (rapides) après l'effort sinon gare à l’hypoglycémie réactionnelle. Après l'effort vos réserves sont à plat et votre organisme puise dans les graisses afin notamment de rééquilibrer le taux de glucose sanguin. En cas d’alimentation trop rapide, votre organisme arrêtera cette production, ce que vous mangerez passera directement dans les cellules et le taux de glucose sanguin chûtera encore plus.

L'eau gazeuze et le yaourt liquide ont pour but de ré-alcaliniser l'organisme saturé d'acidité après l'effort.
On s'hydrate plus efficacement en absorbant les boissons par petites gorgées.


Arrivée H à + 30 mn
• St Yorre (33cl)
• barre énergétique
• boisson glucidique diluée (33cl)


H+ 30 à H+ 60 mn
• boisson glucidique (33cl)
• yaourt à boire (20cl)
• fruits secs (figues, dattes, raisins, bananes…)

 

H+ 60 à H+ 180 mn
• boisson (Volvic par ex. - jamais de soda, ni bière…)
• collation solide + thé
(purée de pommes de terre/jambon par ex.)
• pain d’épices

 

*************************************

 

Repas du soir :
• une soupe de légumes épaisse (par ex. pommes de terre, carottes et poireaux …)
• riz nature et œufs
• fromage blanc 0%/crème de marron
• eau gazeuse

Coucher :
• pomme
• tisane ou lait sucré


*************************************


En règle générale il convient d’avoir une alimentation régulière et variée, en évitant autant que possible les aliments gras (charcuteries, frites, fast-food…). Pas de grignotage entre les repas. La consommation anarchique d'aliments (en particulier les sucres rapides) pertube la glycémie et contrarie par la suite une bonne utilisation des lipides à l'effort.